• Poème horrifique ? ou comment se casser la tête pour écrire un sonnet et finir par abandonner l'idée qu'il soit réellement un sonnet ?

    Voilà une chose que je n'avais pas faite depuis longtemps : participer à un concours d'écriture. Voici un texte que j'ai écrit en partie pour le concours de Le Borgne, la consigne était d'écrire un poème capable de susciter de l'horreur chez le lecteur, je ne sais pas si cela fonctionne réellement ici, mais voici ce que je vous propose : 

     

    Leur souvenirs s'est éteint avec le bruit qu'ils ont fait.

    Déjà, on s'en va les jetter dans une fosse

    Entre les quatre murs nu d'un ancien blockhaus

    Charniers, buchers, pestes, condamnés, tués... méfaits.

     

    Démembrés ils regardent les brasiers, décrets

    Putréfiés d'une humanité qui s'explose

    Sacrifiés sur l'autel flambant de thanatos,

    Et fragiles nuits de cristal qu'ils garnissaient

     

    Ils écoutent le chant du monde affaibli,

    Constatent les pleurs qui jonchent l'arène rougie

    Car c'est bien le prix sanglant des morts que voilà.

     

    Esprit vengeurs, armes blanches, copeaux de planche

    De l'arbre découronné qui voit mourir ses branches :

    Effrayez-vous de cette déchéance, morts aux combats !

     

    Bon premièrement, oui tout ces vers ne font pas 12 pieds... je l'admet mais j'ai déjà tellement galerer pour les raccourcir parce qu'ils ne me venaient pas aussi simplement en alexandrins ... Et puis je ne suis pas completement sûr de l'effet d'horreur mais c'est un essai, il faut bien essayer des choses différentes ^^'

    La forme du sonnet est parfois très très difficile à utiliser et je préfère d'habitude la poésie libre, bien éloignées de ces contraintes classiques ... Oui mes rimes ne sont pas non plus optimales ... mais bon explose, tanathos, les sons ne sont pas si éloignés que ça , non ? x) 

    A vous de voir si vous trouvez dans ce poèmes certaines allusions à d'autre, car je me suis aussi amusé à jouer au jeu de l'intertextualité volontaire. Voilà, ça , c'est fait ... 


  • Commentaires

    1
    Jeudi 25 Octobre à 21:28
    Même si tous ne sont pas des alexandrins, les vers restent très rythmés, donc ce n'est pas un gros souci. Il y a juste une coquille à "jonch" et des absences de majuscules à "thanatos" et en quelques débuts de strophes.
      • Vendredi 26 Octobre à 14:40

        oulah oui effectivement ^^'

      • Vendredi 26 Octobre à 21:02
        Je sais ce que c'est, ne t'inquiète pas! ^^
        Les corrections rendent super bien.
      • Vendredi 26 Octobre à 21:45

        Ah ah ^^

        Merci je posterai la version libre le 31 ;)

    2
    Mercredi 31 Octobre à 19:23

    Je n'aurais pas du tout pensé à ce thème ! Niveau originalité, on est haut ^^. Bon, je suis une bille en poésie donc la plupart des interprétations ont dû m'échapper mais j'aime bien °^°

    (Attention, démembrer prend bien un "e" et non un "a")

      • Mercredi 31 Octobre à 20:00

        Bien, ça m'apprendra à avoir la flemme du dictionnaire ... en plus c'était pourtant assez logique... je sais pas troop ce qu'il m'est passé par la tête ...
        Bienvenue dans le monde des billes en tout cas ! Tu vas voir c'est assez sympa comme endroit, on s'y habitue vite x)

         

    3
    Vendredi 2 Novembre à 08:47

    très bon texte

    excellent même

    l'horreur mais dans un autre sens

    j'approuve et tant pis pour les alexandrins

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :