• Haaa ! Quand on accouche un enfant, on donne la vie,

    C'est si beau.Si merveilleux.Si émouvant.

    Enfin c'est ce qu'on m'avait dit,

    Ils ont juste oubliés tout ce moment ou l'enfant ne veut pas sortir,

    Et que ça fait un mal de chien.


    2 commentaires
  • Tout les matins, 

    à la même heure,

    je le voyais arriver sous cet arbre

    dans le champs à côté de chez moi,

    une guitare au dos et un cahier à la main.

    Il restait jusqu'à midi,

    puis il repartait. 

    Je le trouvait beau, et j'était sur qu'il était sympa.

    Un jour, alors que je l'espionnait comme d'habitude,

    je décida de prendre mon courage à deux mains et d'aller lui parler.

     


    6 commentaires
  • Si la vie était une boule de poil,

    Je serais une poussière.

    Si toute les poussière ne se tenais pas par la main,

    Un jour ou l'autre, la boule se cassera.


    5 commentaires
  • Il y a des fois
    ou l’on a plus envie de ça.
    Des fois ou l’on n’est pas vraiment la
    et on se dit que c’est comme ça

    Quand on se sent bête et qu’on s’embête
    a s’en faire mal à la tête
    Quand on a plus le gout de la fête
    quand on craque et qu’on arrête

    Quand on est suicidaire
    qu’on a envie de se jeter d’une embarcadère
    mourir noyer la tête la première
    quand la bouche nous laisse un gout amer

    Quand on est triste parce qu’on a perdu un être cher
    quand on n’a pas passer ses vacances a la mer
    quand on se dispute avec sa mère
    et qu’on fini par pleurer par terre

    Quand il a plut
    qu’on en peut plus
    quand on sait plus
    quand on est perdu

    Quand on a l’cafard
    qu’on en a marre
    quand on n’a plus d’honneur
    et qu’on voit plus l’bonheur

    Heureusement
    de temps en temps
    y a des lendemains
    ou l’on se souvient de rien
    des lendemains
    ou tout va bien

    ou l’on a oublié
    tout ce qui a put s’passer
    Que le cafard c’est en-aller
    Et qu’à l’interieur y a plus rien d’endommager

    voila 


    6 commentaires
  • Une plume glisse sur une feuille blanche,

    tant de choses peut être écrit dessus, une vie, un texte, un récit, un poème, une lettre d'amour, ...

    Plume blanche court sur le papier, peut importe ce que tu fais,

    car tout est beau, du moment où l'auteur laisse une trace de vie en écrivant.

     

     

    Le dong de l’église sonne.

    Déjà minuit.

    Il fait sombre et un petit vent froid effleure mon visage

    J’attends.

    Je ne sais plus pourquoi.

    Je suis assise sur un banc,

    Au bord d’une rivière.

    Tout à coup, un bruit me fait sursauter.

    Je tourne la tête et vois un chat,

    Un chat tout blanc aux yeux bleus, aux yeux mystérieux.

    Je tends ma main pour le caresser,

    Mais à peine je le touche,

    Une lumière blanche l’entoure,

    Une lumière tellement claire, que je détourne le regard.

    Un instant plus tard, la lumière s’est éteinte.

    Je regarde le chat, il a disparu, mais à sa place,

    Une belle fleur blanche et bleue y est déposée.

    Je regarde autour de moi. Je ne comprends pas.

    Plus un bruit, puis tout le monde applaudit,

    Quel beau spectacle.

     

     

    Une fleur est dans un champ, seule.

    Elle écoute les oiseaux chanter,

    Elle prend un bain de soleil,

    Même si il y a une petite bise,

    Autour d’elle, c’est un champ de blé

    Que de belles couleurs pensait-elle !

    Un papillon se pose sur ses pétales très délicatement,

     Pour ne pas la blesser,

    Il prend du pollen, la salue,

    Puis repars.

    La fleur sourit,

    Qu’elle a une belle vie,

     

    Malgré qu’elle soit seule.


    4 commentaires