• La chanson du Clair de Lune

     

    Au coeur de la forêt, la  jeune fille rêvait.

    Au coeur de la forêt, la jeune fille tournoyait.

    Au coeur de la forêt, la jeune fille chantait.

    Au coeur de la forêt, la jeune fille s'effondrait.

     

    Oui, je cours, mais

    Les souvenirs de toi s'envolent,

    Je les vois s'éloigner, insolentes lucioles.

     

    Je te l'assure, je cours, mais

    De ta voix rauque n'entends que des murmures

    Qui s'en vont en lézardant les murs.

     

    Je te le jure, je cours, mais

    Ton regard ambré de whisky, s'enfuit,

    En me laissant seule derrière lui.

     

    Par tous les astres je cours, mais

    Ta présence, désagrégée, m'abandonne

    Pour des univers sans bornes.

     

    Sur l'univers, je cours, mais

    Ton image se voile d'ombres amères

    Et je ne sais où tu as caché la lumière.

     

    Oui, je cours, mais

    Ma vie, inévitablement, veut suivre la tienne,

    As tu seulement idée de sa peine ?

     

    Et oui, je perds mon espoir en courant,

    Pourtant, je ne veux pas faire d'erreurs,

    Mais tu le sais, je crève de peur,

    A l'idée de t'oublier.

     

    --------------------------------------------------------------------------------------------------

     

    Voila, premier poème, assez vieux (2014, publié en 2015) et pas mal remanié aussi !


  • Commentaires

    1
    Lundi 5 Juin 2017 à 18:41

    En tous cas, il est très beau !

    2
    Lundi 5 Juin 2017 à 18:46

    Merci beaucoup ^-^ Sur la forme ce n'est pas mon préféré mais il me tient à coeur ...

      • Lundi 5 Juin 2017 à 18:54

        Moi je le trouve chouette quand même ^^

      • Lundi 5 Juin 2017 à 18:57

        héhé, merci !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :